top of page
Rechercher

Le pin blanc du japon / Pinus pentaphylla



Le pin blanc du japon est un arbre très populaire en bonsaï, originaire du Japon, il y pousse naturellement dans toutes les iles Japonaises.


Aussi nommé pin a cinq aguilles car elles sont groupées par 5 et non par deux comme le pin noir, elles sont plus claires voir un peu bleutés en fonction des différends cultivars.


Le pin blanc est originaire de régions montagneuses, dans un sol pentu sec et dans un environnement humide, ce qui a son importance dans sa culture : c’est un pin qui aime avoir les racines au sec et la tête dans les nuages.


C’est un pin relativement facile d’entretient car il pousse lentement, une action par an est suffisante pour l’entretenir et garder un bonsaï esthétique.


La difficulté du pin blanc réside plutôt dans sa culture et notamment de son arrosage.




  • Emplacement : en extérieur toute l’année, en plein soleil, sauf les mois les plus chaud ou il appréciera un peu d’ombre


  • Arrosage : l’arrosage des pins blanc est souvent un problème, il ne faut pas hésiter à bien laisser sécher la motte entre deux arrosage, il aime avoir les pieds au sec. Par contre on peu brumiser ses aguilles régulièrement : il aime avoir la tête dans les nuages ! Arrosez de préférence le matin si il en a besoin, si le soir on a un doute sur un deuxième arrosage, ne pas arroser mais le brumiser, on arrosera à nouveau le lendemain matin si besoin !


  • Substrat : un substrat drainant est primordial pour le pin blanc. De l’Akadama mélangé à de la pumice sera parfait pour lui.


  • Taille : on ne pince pas un pin blanc comme un pin sylvestre ! les pins sylvestres font naturellement de petites aiguilles, le pin blanc fait de longues aiguilles sauf quelques cultivars particuliers. Si on les pinces, les aiguilles restante seront encore plus grandes. On n’enlève pas non plus de bourgeons, sur le même principe, sinon les aiguilles seront plus grande. Le but est de diluer l’énergie pour avoir de petites aiguilles ce qui rend le bonsaï plus esthétique. On laisse tous les bourgeons se développer au printemps et en été. En aout environ, lorsque les cuticules tombent, on pourra tailler en fonction de ce que l’on veut et on sélectionnera les pousses !


  • Ligature : on peut la faire en même temps que la taille en aout ou à l’automne.


  • Engrais : je conseille de fertiliser a l’automne, lorsque l’arbre accumule de l’énergie avant l’hiver et de le laisser partir sur ses réserves au printemps pour un arbre mature, si l’arbre a besoin de se développer on peut fertiliser au printemps aussi.


La culture des pins blanc n’est pas si compliquée que ca lorsque l’on a ces informations, le problème est qu’on a du mal à s’y retrouver sur les différentes méthodes que l’on peut lire sur internet mais c’est en fait un pin simple a entretenir, pas de sélection de bourgeons, pas de pincement, uniquement un peu de taille. Ce sont des bonsaï très esthétiques et facile d’entretien, a avoir dans sa collection !


Voici l'évolution d'un de mes pins blanc sur 2 ans :


Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page